Derrière cette porte

Blanc ou noir, voilà que je dis adieu
Aux temps doux, à la lumière
Qui brillaient jadis dans nos yeux
Quand nous habitions cette Terre

Et que nous discutions sous les cieux
De l’avenir, de l’homme, de poussières
D’étoiles, de demain et au mieux
D’une autre façon d’être ensemble
J’y pense et déjà mon cœur tremble
Face aux souvenirs de ces temps heureux
Nous nous baladions, esprits ouverts
A la recherche d’autres horizons
Tolérants, amis, patients, frères
Sans vraiment savoir où nous allions
Peu importait l’avis de nos confrères
Car si souvent nous en changions
Et maintenant que le monde s’altère
Il serait temps de s’asseoir de nouveau
Et apprécier les choses simples, le beau
A venir et se battre pour la simplicité
Car quoiqu’il arrive demain ou après
Nous aurons atteints nos idéaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s