Avancer

Encore une crise de sens
Un éclair dans un ciel bleu
Insatisfaction encore latente
Une vie suffisante, à défaut de mieux

Émotions fluctuantes et sens variable
Inexistant souvent, angoisse palpable
Je regarde devant, sans foi véritable
J’existe un peu, sans être vraiment

Je ne suis plus un enfant, dommage
Des pieds trop lourds, ancrés sur Terre
Comme tous ces rêves mis en cage
Sans imagination, disparue, amère

J’erre parfois, un sourire aux lèvres
Voyant ces gens tellement sûrs d’eux
Qui pourtant ne contrôlent rien
Qui souvent ne vivent pas vieux
Toujours à la recherche d’une trêve
Qui courent aveugles vers un lendemain
Un bonheur suspect, un prétendu Dieu
Alors que la vie leur tend la main

Poésie éloquente et sinistre
Pourtant un exutoire sans égal
Personne ne lira, même pas le titre
La connaissance, ce repas frugal

Il faut vivre simplement, et créer
Construire le sens brique après brique
Marcher sur ce chemin sans s’arrêter
Et toujours avec un sourire angélique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s