Complainte du désespéré

Tu me regardes sans me voir
Tu m’entends mais ne m’écoute pas
Que faut-il pour te faire croire
Que ce n’est pas moi que tu vois

Je suis perdu, cherchant dans le noir
De quoi tenir une vie à tes côtés
Un fil, une lueur, un peu d’espoir
Juste de quoi me sentir exister

J’ai déjà vécu mille et une vies
Mille autres à venir et pas une seule nuit
Pas une seule fois, pas un seul sourire
Et l’incertitude comme unique avenir

Je voudrais tant vivre, tant être
Libérer cette immense vague d’affection
Qui attend enfouie que demain peut-être
Tu lui accordes un peu d’attention

Je me sais seul, je me sens autre
Je souffre souvent, je pleure parfois
Je rêve aussi d’une vie qui soit nôtre
En me demandant ce que tu veux toi

Il ne manque rien à mon bonheur
Mais il manque tout dans ma vie
Et quand je regarde défiler les heures
Je sens la peur qui m’envahit
Je sens mes forces disparaitre
Et personne pour me rattraper
Aide-moi s’il te plait à renaître
C’est avec toi que je veux exister

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s