Tout le monde peut se tromper

Un beau matin, le Soleil ne se leva pas
Les hommes commencèrent par crier au voleur,
Ils demandèrent des explications aux Seigneurs
Qui, comme d’habitude, ne répondirent pas

Tout sur Terre dépérit naturellement,
Bientôt la famine finit par tout conquérir
Les hommes commencèrent par manger leurs enfants
Et finirent inexorablement par mourir

Puis, le lendemain, le Soleil réapparut,
La vie reprit comme si elle ne fut jamais vaincue
Le monde repartit de plus belle, plus beau qu’avant,
Mais aucun signe d’un être humain renaissant

Un esprit parcourut la Terre, l’air satisfait
Il s’arrêta sur une île perdue dans le nouvel océan
Où il planta un petit panneau qui disait:
« J’ai fait une erreur, je m’en excuse sincèrement »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s