Le jeu de la vie

En parcourant la ligne du temps, mains en poches
Dépassant en chemin quelques souvenirs proches
Remontant le temps, peut-être actes manqués
Avec cette lumière, impossibles à distinguer
Régulièrement croisant la Souffrance, souriante
Le pouce en l’air, assise sur le bas côté
Regardant passer, toutes sirènes hurlantes
Les corbillards chahutant les amours échouées
C’est fou comme le ciel est immense et bleu
Autant d’étoiles, un espace si vaste et beau
Que l’on pense pouvoir toucher du bout des yeux
Avant que les pieds nous rappelent au cachot
Si tout est écrit, si la liberté n’est que fumée
Alors ces reflets multicolores dans nos vies
Cachent une partie du désespoir qui nous guette
L’effet de surprise, au final, sera garanti
Quand au bout de la ligne s’arrêtera la devinette.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s